10 conseils pour être un super tuteur | Ecole ICL

ACTUALITÉS

10 conseils pour être un super tuteur

Être tuteur c’est se lancer dans une très belle aventure. Vous allez grandir personnellement et professionnellement et pour vous accompagner dans cet épanouissement, l’ICL vous dévoile ses 10 conseils pour être un super tuteur !

 

 

1. Savoir se rendre disponible
Être tuteur vient en complément de vos missions quotidiennes. Vous allez devoir consacrer du temps à l’accueil, à l’accompagnement et au suivi de votre alternant. Pour cela, prévoyez des temps d’échanges réguliers dans vos agendas respectifs et prenez du temps pour ce nouveau rôle. Former votre alternant à vos produits, à vos services, au discours commercial, à la connaissance de votre organisation, c’est assurer sa réussite et faciliter son autonomie.

 

2. Planifier l’activité et fixer des objectifs
Les premiers pas dans le monde du travail sont riches de nouveautés pour l’alternant qui a besoin d’être épaulé. Pour cela, planifiez son activité. Profitez des semaines où votre alternant est à l’ICL pour qu’à son retour en entreprise, il sache ce qu’il doit faire. Aussi, pensez à lui fixer des objectifs pour le motiver, évaluer sa performance, mesurer son évolution. Les objectifs peuvent être fixés avec lui, vous connaîtrez ainsi les compétences qu’il a acquises avant de vous rejoindre.

 

3. Être à l’écoute
Accueillir un alternant nécessite une écoute particulière de votre part. Les écouter, c’est les découvrir et connaître leurs besoins, leurs envies, leurs souhaits. La génération Z aime se raconter. Vous intéressez à leur vie et à leur personnalité est donc primordial pour les faire grandir et vous découvrirez des choses étonnantes ! L’écoute d’un alternant c’est comme l’écoute client : vous comprenez ses besoins et vous pourrez les utiliser comme levier dans votre management pour réussir ensemble.

 

4. Faire preuve de patience
Alexis LEJOLIVET, notre directeur, le dit : « Un alternant ne sait pas faire toutes ces choses qui semblent basiques. Oui, un alternant vous demandera comment configurer sa signature mail». Votre alternant est au début de sa carrière et il ne maîtrise pas les tâches anodines que vous réalisez au quotidien. Apprenez-leur avec bienveillance et patience, ils sauront vous surprendre sur bien d’autres points !

 

5. Savoir se laisser surprendre par l’étudiant
Acceptons-le : ils sont meilleurs que nous sur de nombreux sujets ! Ils sont nés avec un téléphone dans la main et maîtrisent des outils digitaux mieux que personne. Ils sont force de proposition pour digitaliser vos activités grâce à une application dont vous ignorez l’existence. Ils ont un regard neuf sur votre entreprise et ils sont de la génération de vos futurs clients. Ils peuvent bousculer positivement les codes de votre entreprise et leur objectif est simple : être à vos côtés pour de belles réussites ! Si vous leur donnez les codes, ils feront des merveilles.

 

6. Savoir communiquer
Vous êtes un bon communiquant, vous êtes doté d’une aisance relationnelle hors pair, vous savez parfaitement parler en public et on dit même de vous que vous êtes l’as du pitch ! Mais savez-vous communiquer auprès d’un public jeune ? Leur vocabulaire, leurs codes sociaux sont différents des nôtres (non, eux et nous ne venons pas du même monde). Soyez curieux et apprenez avec eux à communiquer différemment en instaurant vos propres règles. La clé d’une belle relation alternant – tuteur, c’est la communication.

 

7. Faire le plein d’énergie
Vous l’avez compris, recruter un alternant n’est pas de tout repos. Il vous sollicitera souvent, vous préparerez son activité en plus de la vôtre et vous devrez le coacher. Pour cela, soyez dans une posture positive et faites le plein d’énergie pour vivre cette belle aventure. S’y préparer et s’y projeter est une démarche à initier avant son arrivée.

 

8. Savoir transmettre
Vous êtes plein de ressources, soyez-en sûr ! Accompagner un alternant c’est aussi avoir conscience que votre expertise vaut de l’or à ses yeux et que cette transmission est entre vos mains. En apprendre davantage ? Votre alternant n’attend que ça !

 

9. Accepter l’apprentissage
En recrutant un alternant vous choisissez de recruter un débutant, ne l’oublions pas. Faites-lui confiance pour mener les missions confiées. Accepter qu’il commette des erreurs est parfois difficile à gérer. Préparez-vous et apprenez-lui à se corriger pour qu’il s’épanouisse à vos côtés.

 

10. Souscrire à un abonnement Netflix
Autour de la machine à café, les discussions avec votre alternant seront différentes de celles que vous pouvez entretenir avec vos autres collègues. Un petit conseil : soyez à jour des dernières séries Netflix et ne ratez pas les coups de buzz des dernières saisons pour les partager avec lui. Have fun !