Devenir Business Developer

En 2019, 48 % des entreprises françaises ont déclaré vouloir embaucher des Business Developers. Ces profils incarnent le renouveau des fonctions commerciales, qui s’orientent de plus en plus vers le numérique. Ce professionnel se distingue du métier de commercial par sa capacité à dénicher les nouvelles opportunités susceptibles d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise. ICL vous dit tout ce que vous devez savoir sur le métier de Business Developer !

Quelles sont les missions d’un Business Developer ?

L’objectif principal du métier de Business Developer est de trouver et de mettre en œuvre des méthodes susceptibles d’aider son entreprise à générer davantage de revenus et à pérenniser sa croissance. Pour ce faire, il doit travailler avec les différents services de l’entreprise : financier, marketing, commercial et juridique.

Commercial de formation, le Business Developer est appelé à prospecter afin de trouver de nouveaux marchés ou de conclure des partenariats avec de nouveaux clients. Il doit également mener les négociations et assurer une veille concurrentielle afin d’identifier tous les plans marketing des principaux concurrents directs, ainsi que leurs nouveaux produits et services. Cette analyse doit être accompagnée d’une connaissance approfondie des stratégies de vente et des principales attentes de ses cibles de clients.

Par ailleurs, un Business Developer n’est pas seulement un apporteur d’affaires. En plus de renforcer le portefeuille de clients de son entreprise, celle-ci peut lui demander de l’aider à la création et à la commercialisation de nouveaux produits. 

Quelle formation pour devenir Business Developer ?

Le métier de Business Developer requiert avant tout une formation commerciale hautement qualifiée. C’est la raison pour laquelle la formation Bachelor Business Developer de l’ICL, exclusivement dispensée en alternance, est tout indiquée. Les étudiants passent une semaine en cours et deux semaines en entreprise sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Les activités qui leur sont généralement assignées sont liées au développement commercial, à la négociation, au suivi marketing, à la fidélisation de clients, etc.

En plus de consolider les connaissances commerciales des candidats, ce cursus permet l’acquisition du savoir-faire nécessaire à la négociation, la construction de plans d’actions commerciaux, l’élaboration de diagnostics et la coordination de stratégies marketing à même d’assurer la croissance de l’entreprise à tous les niveaux. 

Ce parcours propose 5 blocs de compétences :

  • Stratégie d’entreprise
  • Marketing
  • Développement commercial
  • Management commercial opérationnel
  • Innovation commerciale

Les qualités et compétences à avoir

En raison de sa nature commerciale, le métier de Business Developer requiert des connaissances dans des domaines tels que la stratégie commerciale, la négociation, le marketing, les ventes, la gestion stratégique, les finances, les relations avec la clientèle ou encore la communication. À cela, il faut ajouter une parfaite maîtrise des outils numériques tels que le pack Office (Word, Excel, Powerpoint, etc.), les outils de CRM (Hubspot, Salesforce, Sugar CRM, Microsoft Dynamics) et les solutions de communication collaborative (Teams, Slack, Zoom, etc.).

Les compétences humaines ne sont pas en reste, puisqu’elles sont également très importantes pour occuper le poste de Business Developer. Pour exceller dans son domaine, ce dernier a besoin d’être polyvalent, autonome et organisé. Comme il est en contact régulier avec les membres de sa team, entre autres personnes au sein de l’entreprise, il doit également être flexible et faire preuve d’empathie, entre autres soft skills indispensables à l’exercice de ce métier, tels que le partage, l’assiduité, la curiosité, le relationnel, etc.

Enfin, le métier de Business Developer requiert une maîtrise totale du monde des affaires. Il doit posséder des compétences commerciales approfondies telles que la négociation, la prospection ou encore l’étude de marché. Sa capacité d’analyse et son goût du challenge sont nécessaires pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.

Le salaire d’un Business Developer

Le salaire d’un Business Developer inclut une partie fixe et une partie variable qui dépend de ses performances, des résultats obtenus et du chiffre d’affaires généré par le professionnel. La partie variable représente une source de motivation primordiale pour les Business Developer qui aiment le challenge et qui veulent dépasser leurs objectifs commerciaux. Quant au salaire fixe moyen du Business Developer, il est de 3000 € brut par mois. Un professionnel confirmé peut voir son salaire mensuel, hors primes, grimper jusqu’à 5 000 € brut par mois. Bien entendu, ces montants peuvent varier en fonction du degré d’expertise, du niveau de compétence et de la région dans laquelle travaille ce professionnel. En effet, un Business Developer qui a entre 4 et 8 ans d’expérience touche environ 60 000 euros brut par an. Avec encore plus d’expérience, le salaire peut franchir la barre des 90 000 euros brut par an.

L’évolution professionnelle du Business Developer

Le métier de Business Developer offre des perspectives de développement intéressantes. Après avoir accumulé une expérience significative, les personnes actives dans cette profession peuvent aspirer à progresser vers des postes plus importants dans la direction commerciale ou la direction du Business Development. Les profils les plus ambitieux peuvent même se diriger vers l’entrepreneuriat ou briguer le poste de directeur général d’une entreprise ou d’une Business Unit.