Les débouchés après l’ICL

Une sélection parmi les métiers de la fonction commerciale

Business Developer

Le·la Business Developer, aussi nommé·e responsable développement, a pour mission de détecter les opportunités de croissance permettant d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise. Fort·e d’un champs de compétences plus large et moins spécialisé que le commercial classique, il·elle met en oeuvre les stratégies pour identifier les nouveaux marchés à pénétrer, les nouvelles typologies de clientèle à conquérir ou les nouvelles offres à proposer. Pour chaque opportunité de business, il·elle se charge de mener les actions commerciales permettant d’établir une relation de confiance avec ses clients.

Évolutions de carrière

  • Responsable Business Development
  • Directeur·trice commercial·e
  • Dirigeant·e ou créateur·trice d’entreprise

Technico-commercial·e

Contrairement au commercial classique, le·la technico-commercial·e commercialise des biens et services qui nécessitent obligatoirement, en sus des compétences commerciales, des compétences techniques. Le·la technico-commercial·e combine souvent une formation technique à Bac+2 et une formation commerciale à Bac+3 voire Bac+5. Le·la technico-commercial·e fidélise une clientèle active et prospecte des clients potentiels pour conquérir de nouvelles parts de marché et augmenter le chiffre d’affaires de son portefeuille.

Évolutions de carrière

  • Key Account Manager
  • Ingénieur·e commercial·e

Responsable Business Development

La·le Responsable Business Development a pour mission de détecter et mettre en oeuvre toutes les opportunités de développement de l’entreprise. Il·elle a un champ d’action plus large que le·la directeur·trice commercial·e car non centré·e sur le développement des ventes. En effet, s’il·elle peut rechercher de nouveaux clients, le·la Responsable Business Development opère une veille constante et mène des études pour proposer de nouveaux produits à développer et suggérer de nouveaux partenaires avec lesquels la société pourrait collaborer. Les accords ainsi passés peuvent porter sur des participations et des capitaux, des échanges ou des transferts de technologies ainsi que des opérations financières. La·le Responsable Business Development est rattaché·e directement à la direction générale et travaille en mode projet avec les directions marketing et commerciales. Sa mission est pluridisciplinaire : marketing, commercial, international, juridique, finances, management d’équipes projets, budgets sont des domaines qu’il·elle doit maitriser. Il·elle participe à des opérations de haut niveau comme des prises de participations, des achats ou des ventes d’activités.

Évolutions de carrière

  • Directeur·trice du développement
  • Dirigeant·e de business unit
  • Directeur·trice général·e
  • Créateur·trice d’entreprise

Key Account Manager

Le·la Key Account Manager est en charge des clients les plus importants de l’entreprise. Il·elle est l’interlocuteur·trice unique d’une poignée de ceux que l’on nomme les « grands comptes » et se charge de l’ensemble de la relation commerciale, pour tous les produits et services qui leur sont vendus. Il·elle accompagne son client dans le choix de la bonne solution, coordonne les équipes internes pour construire les offres et participe activement à la politique commerciale spécifiquement appliquée à son portefeuille. Enfin, évidemment, c’est lui·elle qui mène les négociations commerciales et conclut les ventes.

Évolutions de carrière

  • Directeur·trice commercial·e
  • Dirigeant·e ou créateur·trice d’entreprise

Directreur·trice commercial·e

Le·la directeur·trice commercial·e est directement rattaché·e à la direction générale de l’entreprise et participe aux comités de direction. Il·elle définit la stratégie commerciale globale et la déploie en définissant les politiques commerciales et en participant à la construction des plans marketing opérationnels. Il·elle fixe les objectifs de vente, coordonne la chaine de valeur commerciale, gère les budgets commerciaux et participe aux négociations les plus importantes. Il·elle peut parfois prendre en charge directement les clients les plus importants.

Évolutions de carrière

  • Dirigeant·e de business unit
  • Directeur·trice général·e
  • Créateur·trice d’entreprise

Une carrière évolutive

L’ICL propose à chaque étudiant un enseignement qui pourra le mener au métier du commerce qu’il désire exercer une fois diplômé. Les diverses expériences de stages et d’alternances possibles tout au long du cursus permettent aux étudiants de découvrir différents métiers et secteurs d’activité. Cette diversité se retrouve dans les débouchés offerts par l’école de commerce.

 
L’enseignement prodigué par ICL est proche des préoccupations réelles des entreprises. Il a été conçu pour permettre à chaque diplômé d’évoluer facilement au sein de l’entreprise, passant progressivement de postes commerciaux à des postes stratégiques d’encadrement et de gestion de projets.

Métiers occupés par les jeunes diplômés ICL

  • Chargé.e de marketing digital
  • Chargé.e de recrutement et de communication
  • Account Manager
  • Responsable de secteur
  • Commercial.e
  • Chargé.e de développement commercial
  • Fondateur.trice et dirigeant.e d’entreprise
  • Directeur.trice des ventes
  • Chef.fe de projets
  • Directeur.trice stratégie groupe…

Suivez-nous...

sur Facebook