Devenir chargé d’affaires

Le chargé d’affaires est un élément clé dans la relation client : il est en effet le pivot entre l’entreprise et ses clients. Pour cela, il gère et développe un portefeuille clients, de la prospection au suivi. Il est généralement spécialisé dans un domaine précis, cela peut être dans l’industrie, l’informatique, la banque, les assurances, le BTP, etc.

Quelles sont les missions d’un chargé d’affaires ?

Le chargé d’affaires est l’interface entre l’entreprise et les clients. Il va être amené à proposer à ces derniers des produits adaptés à leurs besoins afin d’attirer de nouveaux clients et a comme but de les fidéliser.

Afin de gérer et de développer son portefeuille clients, le chargé d’affaires va devoir mener plusieurs missions :

  • il démarche les prospects en analysant leurs besoins ;
  • il assure le suivi de chaque projet en négociant les conditions, les coûts et les délais ;
  • il intervient à chaque étape, aussi bien sur l’aspect technique que commercial et financier.

Le chargé d’affaires peut également avoir à rechercher de potentiels partenaires et sous-traitants. Ils se doit alors de posséder un excellent relationnel puisqu’il échange au cours de ses missions avec de nombreux interlocuteurs : clients, équipes du bureau des études, sous-traitants ou encore dirigeants d’entreprise.

Il doit également effectuer des reportings d’activité afin d’analyser les résultats des actions mises en place et ainsi communiquer ses préconisations pour optimiser les process, tout cela dans le cadre du droit commercial et de la législation sociale.

Quelle formation pour devenir chargé d’affaires ?

Si le métier de chargé d’affaires est accessible à partir d’un Bac+2, il faut savoir que les recruteurs privilégient les profils issus de formation Bac+3 au minimum.

C’est pourquoi l’ICL vous propose un Bachelor Business Developer en alternance qui vous prépare à devenir un développeur d’affaires hors pair ! Au cours de votre parcours, vous avez l’occasion d’acquérir les compétences commerciales et techniques nécessaires à vos futures missions. Ce programme est dispensé en alternance : vous allez pouvoir mettre en pratique vos connaissances en entreprise et ainsi obtenir une réelle expérience professionnelle qui sera un véritable atout sur votre CV !

Les qualités et les compétences à avoir

Face aux nombreuses missions et challenges qui déterminent son poste, le chargé d’affaires possède de multiples compétences. 

La maîtrise des outils informatiques et de communication et les diverses réglementations en vigueur sont des compétences primordiales. Le chargé d’affaires doit en outre avoir une parfaite connaissance du secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle il évolue et manier d’une main de maître la gestion de planning et de projet. 

Ce professionnel se distingue également par ses qualités qui sont, là encore, nombreuses. On retrouve notamment parmi elles :

  • un fort relationnel ;
  • un sens aigu de la négociation ;
  • une importante capacité d’adaptation ;
  • un esprit ouvert ;
  • une bonne réactivité ;
  • une rigueur de chaque instant ;
  • une bonne gestion du stress.

Le salaire du chargé d’affaires

En début de carrière, le chargé d’affaires perçoit un salaire brut mensuel d’environ 2 100 euros. Sa rémunération est amenée à évoluer selon son expérience, la structure dans laquelle il exerce ainsi que dans la région dans laquelle il évolue. Ainsi, le salaire annuel moyen peut monter jusqu’à 67 000 euros (selon l’INSEE).

L’évolution professionnelle du chargé d’affaires

Au cours de sa carrière, le chargé d’affaires va développer ses compétences et accumuler de l’expérience qui vont lui permettre de donner un nouvel élan à son parcours professionnel, en lui donnant accès à d’autres fonctions. Il pourra notamment se tourner vers l’international ou encore se spécialiser dans un secteur d’activité qu’il affectionne.

Au bout de quelques années, il peut ainsi prétendre à d’autres postes :

  • Responsable de la relation clients ;
  • Négociateur à l’international ;
  • Directeur commercial ;
  • Dirigeant d’entreprise.