Actualité/événement | contactez-nous

Présentation

ICL, la doyenne des écoles de commerce lyonnaises

L’ICL est un établissement d’enseignement supérieur qui forme en 1, 2 ou 3 ans des professionnels des métiers du commerce, de la négociation et la vente de haut niveau.

L’école est habilitée à préparer à Bac+3 un titre certifié de niveau II validant le programme Bachelor Business Developer. Elle prépare également à Bac+5 un titre niveau I** validant le programme Manager Business Developer.

*Bac+3 "Responsable management opérationnel commercial et marketing" Titre certifié niveau II de l'AIPF n°27364

** Titre certifié niveau I, Manager de Projets Internationaux, délivré par l'APTIM - Code RNCP : 27097  

Une expertise recherchée par les entreprises

«Les professionnels du commerce et de la vente comptent en France parmi les profils les plus recherchés par les entreprises. La France manque de plus de 200 000 commerciaux. Face à un nombre croissant de secteurs d’activité, une expérience commerciale est un élément moteur dans le développement des carrières professionnelles. De fait, les possibilités d’évolution à partir d’une fonction commerciale sont plus nombreuses que jamais, avec des augmentations de salaires d’en moyenne 10% par an.
L’ICL forme des professionnels capables d’assurer la pérennité de l’entreprise en développant son activité, des professionnels des métiers du commerce en mesure de mener des négociations de haut niveau et de conduire des relations à l’international.
Le Business Developer élabore la politique commerciale et participe par sa vision stratégique aux futures  orientations de l’entreprise. Les diplômés ICL sont à même de répondre aux attentes des entreprises, investis et opérationnels, ils sont autonomes et disposent d’une grande capacité de travail. Ils évoluent dans l’entreprise avec efficacité et goût du résultat.
»

Alain_Scappaticci

Suivez-nous...

sur Facebook

Engagement contre le racisme et l’antisémitisme

« Une des missions de l’école est de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violences, notamment celles qui se fondent sur l’origine ou l’appartenance religieuse, réelle ou supposée, et de faire acquérir à tous les étudiants le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité  » (loi du 8 juillet 2013)

A cet effet un référent appartenant au réseau des référents « racisme et antisémitisme » du Ministère de l’Education nationale veille à son application sur nos campus.

Contact référente nationale :
Madame Stéphane AKOUN
Mail

 

Cyberviolence

L’Ecole porte une attention particulière aux cas de CYBERVIOLENCE, c’est à dire la publication sur les réseaux sociaux de violences verbales ou d’images violentes, de nature à porter atteinte à la dignité des personnes ou de nature à blesser un (ou plusieurs) de ses élève(s).

La cyberviolence expose son auteur à des poursuites disciplinaires mais aussi pénales lorsque les faits sont constitutifs d’infractions pénales telles que (par exemple) harcèlement, injure, discrimination, incitation à la haine raciale, provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence, injure publique, diffamation et apologie de crime, ….

L’Ecole pourra sanctionner, le cas échéant, dans le cadre d’une procédure disciplinaire tout fait de cyberviolence commis par un de ses élèves, quel que soit le media/réseau utilisé, dans la mesure où elle en a connaissance.  Les sanctions prononcées pourront être, selon la gravité des faits, une sanction symbolique (blâme, avertissement) ou une sanction concrète, pouvant aller jusqu’à l’exclusion pure et simple de l’établissement ou le refus de diplomation.

Selon la nature des faits, la procédure disciplinaire pourra être assortie d’un signalement effectué par l’Ecole auprès des autorités judiciaires.